A propos de moi

Il était une fois une prof de latin qui voit ses élèves en panique face à une traduction. Si vous avez fait du latin, vous avez peut-être vécu ce moment où face au texte vous ne savez pas comment vous allez réussir à donner une traduction correcte. Mais là, il y avait un truc en plus, ou plutôt en moins : ils n’avançaient pas, ils n’essayaient pas, convaincus de leurs incapacités, persuadés qu’ils n’y arriveraient jamais. Aucune confiance, croyant dur comme fer qu’ils ne trouveraient pas le moyen d’avancer. Je les ai observés, je les ai rassurés, on a lâché prise, on a laissé de côté cette traduction en groupe et je leur ai fait part de mon manque de confiance.

Partager, enseigner . Ne plus être le professeur sachant tout, experte en tout. Non, je suis un être humain comme vous et je deviens votre pédagogue, je vous accompagne sur le chemin de l’apprentissage.

Si on y réfléchit bien, il n’y a pas d’apprentissage sans observation. Observer la forme et le fond des connaissances. Mais je vous dirais même que nous sommes au-delà, ou cela va plus profondément. Il y a la matière enseignée et il y a l’être humain au centre. C’est primordial. Ce ne sont pas des mots et des concepts, c’est une attitude. Une façon d’être et de respirer pour soi et avec la classe.
 
Eh bien, mes chers élèves, on ne peut pas tout savoir, d’un seul coup, relâchez la pression. D’ailleurs d’où vient cette pression ? L’avez-vous autorisée à entrer en vous, dans votre corps, dans vos émotions ?
 
Je suis un être humain, je suis vivante, j’ai mes doutes, mes résistances. J’ai mes forces et mes talents.
Vous connaissez-vous assez pour pouvoir me dire vos forces et vos faiblesses ? On ne dit pas ses faiblesses, et pourquoi pas ? Moi, depuis que je les regarde (ce n’est pas toujours facile ! ), je trouve des moyens pour avancer plus sereinement, accepter et accueillir qui je suis, pas seulement la prof de lettres classiques, pas seulement la danseuse, pas seulement la maman, la prof de yoga, mais plus intensément , au fond de mon coeur, de mon ventre. Et enfin … je ne trouve plus les mots pour définir! Définir, c’est mettre des limites.
 
 

Chers élèves, chers jeunes adultes, chers parents, chers éducateurs, chers professeurs, nous sommes des êtres illimités.

 

Qu’ai-je donc fait alors ?! J’ai pratiqué avec eux la méditation, le yoga, le lien entre corps et esprit, et la philosophie, celle du quotidien. Une philosophie pragmatique, avec des outils pour être soi, pour avancer à son rythme sur son chemin, et pas celui du voisin.
 
Je m’appelle Aurélie Langlais, j’ai 40 ans, je suis maman de 2 enfants, j’aime le mouvement, la musique, l’anatomie.



J'aime le Vivant .

Je prône l'Autonomie et la Responsabilité.

Comment je peux vous aider ?

Sous différents formats, j'accompagne l'adolescent, l'éducateur, le professeur. Le Yoga et la Méditation comme outils, l'écoute comme support, vous serez actifs dans votre transformation !

Retour haut de page